Groupe SAPEC - Soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse










 21 février 2020

ECA et le Groupe SAPEC une nouvelle fois à l’ONU

 

Une délégation d’ECA (Ending Clerical Abuse) et du Groupe SAPEC, association suisse de soutien aux personnes abusées dans une relation d’autorité religieuse, s’est retrouvée du 15 au 19 février 2020 à Genève pour intervenir auprès de la commission de l’ONU contre la torture.

 

Le Groupe SAPEC a financé la conférence de presse du19 février 2020

au Club suisse de la presse, Grande salle de conférence.

 

Tout en poursuivant ses engagements en Suisse, l’association du Groupe SAPEC soutient les activités d’ECA, l’association mondiale dont elle est membre fondateur.

 

Cette conférence de presse nous a permis de

  • mettre en lumière l'importance mondiale du verdict de l'affaire Provolo en Argentine et de l'examen de la présentation de l'affaire au Comité des Nations Unies contre la torture ;
  • souligner la nécessité d'une loi globale de l'église sur la tolérance zéro ;
  • exiger maintenant une collaboration totale avec les tribunaux étrangers qui poursuivent des délinquants sexuels liés à l’Église catholique, ainsi que des réparations pour les victimes d'abus sexuels commis par le clergé ;
  • fournir un bilan mondial depuis le sommet papal de 2019 à Rome.

 

Même après la condamnation de deux prêtres dans l'affaire Provolo en Argentine, les responsables de l'Église catholique continuent d'attaquer la véracité des témoignages des survivants. Ils dissimulent toujours les preuves des cas et créent des obstacles innombrables pour ralentir et empêcher le versement des réparations.

 

Quelles sont les implications pour les catholiques et les survivants d'abus du clergé dans le reste du monde, si ces abus se produisent toujours en Argentine, mais aussi en fait dans plusieurs autres pays d’Amérique latine et du reste du monde ?

 

Voilà des liens:

 

https://www.swissinfo.ch/fre/abus--vatican-accus%C3%A9-%C3%A0-gen%C3%A8ve-de-violations-du-droit-international/45567822?fbclid=IwAR0nnTiPNabWKT4A3YQshOJjQLlq5Zxu4pP4Ak7OL-we1hLBVd5FHagGQls

 

https://www.tdg.ch/reflexions/horreurs-pedophiles-francois-reste-sourd/story/19834726

 

https://religionnews.com/2020/02/20/one-year-after-vatican-abuse-summit-survivors-grade-pope-francis-with-d-minus/

 

https://www.ecaglobal.org/deaf-victims-of-priest-sex-abuse-from-argentina-going-to-cdf-for-their-files/

 

https://www.losandes.com.ar/article/view?slug=victimas-del-provolo-y-un-encuentro-con-quienes-investigan-el-caso-en-el-vaticano&fbclid=IwAR38jYJ5v7zic8wzNZ4CyXN7HOBYN2e0Sio29ZMwWbOAGIiJb0-BoxDEHck

 

Jean-Marie Fürbringer

Vice-président du Groupe SAPEC




23 mars 2019


Après le synode des évêques à Rome sur les abus sexuels

Décisions du pape et positions du Groupe SAPEC

 au 25 février 2019


Alors que le témoignage de Valerio évoque notre vécu durant cette semaine à Rome, voici une synthèse des décisions du pape et positions du Groupe SAPEC.

 

Synthèse des décisions du pape selon le journaliste Jean-Baptiste Venditi (RTS radio le 24 février au 12h30)

  • Fin à la loi du silence et transparence
  • Protection des enfants, priorité aux victimes et empêcher les abus physiques et psychologiques
  • Dénonciation des criminels à la justice
  • Purification de l’institution
  • Formation des prêtres et exclusion des personnalités problématiques
  • Aide aux évêques
  • Accompagnement des victimes
  • Internet – sites pornographiques
  • Tourisme sexuel

 

Par rapport à ces décisions qui ne prônent pas la tolérance 0, le Groupe SAPEC rejoint 6 des propositions résumées dans l’analyse de Jean-Baptiste Venditi     

  • Le pape parle d’autres choses au lieu de l’essentiel pour noyer le poisson
  • Il n’annonce pas la modification du droit canon qui protège les agresseurs plus que les victimes
  • Pas de dénonciation à la justice civile, notamment en Italie
  • Pas de condamnation des protecteurs
  • Il donne les statistiques sur le problème global de la violence sexuelle sur les enfants et finalement rien sur le problème dans l’Église
  • Pas de reconnaissance de la présence et de l’impact des associations de défense des victimes
  • Pas d’éclairage concernant le fait que la tolérance zéro n’est pas appliquée fermement
  • Est-ce qu’il a peur de ce que pourrait être un retour de balancier pour son propre cas quand il était en Argentine ?

 

Situation aujourd’hui en Suisse

 

L’Église suisse face aux abus 

  • Dès 2002 : Directives, commissions d’experts, commissions ecclésiales avec les supérieurs
  • 2010 : Reconnaissance, demande de pardon et annonce de réparation.
  • 2015 :
    - Constitution d’un fonds de réparation et mise en place d’une commission d’indemnisation :
    - Acceptation d’une commission non ecclésiale : la CECAR, avec contrôle de plausibilité
  • Formation des agents pastoraux et des membres des commissions

 

La Commission d’Écoute, de Conciliation, d’Arbitrage et de réparation : CECAR

  • Neutre et (indépendante)
  • Ouverte aux personnes victimes qui ne veulent plus avoir à faire avec l’institution qui ne les a pas protégés
  • Comité de trois conciliateurs de spécialisations complémentaires recevant le requérant et, à sa demande, l’agresseur ou, à défaut de ce dernier, son représentant dans l’Église.
  • Sujet tabou en Suisse allemande : ni les évêques ni les journalistes ne développent sa présentation.

 

Situation dans le monde

 

Très grande diversité du contexte ecclésial selon les continents et les pays : les souffrances des victimes sont les plus grandes
- là où l’on est dans le déni : en Afrique et en Asie. Mais pas seulement : aussi en Pologne et en Italie
- dans des pays où l’Église a la mainmise sur les consciences, où elle se sent au-dessus des lois.
- là où l’abus de pouvoir fait le lit des abus sexuels. 

 

 

 

Nos demandes : Monde et Église (donc la Suisse aussi)

 

Face aux abus : Tolérance 0

  • Déclaration systématique à la justice civile, au moins dans tous les pays qui sont dotés d’un État de droit et liste de ces pays.
  • Modifications dans le Droit Canon : par ex. abolition du délai de prescription, définitions exactes des abus sexuels, pédocriminalité, etc.
  • Tolérance 0 effective pour les évêques et supérieurs de congrégations religieuses quant à la non-dénonciation d’abus, y compris de manière posthume, en reconnaissant les manquements d’évêques décédés.
  • Transparence dans tous les dossiers, accessibles aux victimes, à leurs avocats, aux chercheurs.
  • Remise en cause de la doctrine catholique actuelle sur la sexualité, le célibat obligatoire, etc.

 

Face aux personnes victimes

  • Réparation effective auprès des victimes : les multiples demandes de pardon, les prières organisées, les jeûnes sont juste utiles aux ecclésiastiques pour se dédouaner, se sentir mieux et de la poudre aux yeux pour les victimes, leurs familles et la société.
    À ce titre, le modèle de la CECAR est intéressant. Réparation selon le modèle de Joinet.
  • Soutien officiel par l’Église, reconnaissance des associations de victimes et écoute de leur parole.

 

Promotion du modèle et de ses inspirateurs

  • Ringlet Gabriel : réparation institutionnelle : Recherche -Pardon- Indemnisation – Interrogations sur la sexualité et le pouvoir du prêtre.
  • Louis Joinet : la justice institutionnelle : Droit à l’information, à la justice, à l’assurance de prévention et à la réparation.
Constitution des commissions tripartites :Victimes - Église – Société civile

 

Recherches au niveau régional et mondial

 

Information sur les des actions déjà mises en place et leur efficacité, ce qui peut servir de modèle avec effet boule de neige. (voir Modèle belge et CECAR par ex.)



Nos demandes : pour la Suisse

 

 

Écoute et collaboration avec les victimes

  • Faire connaître aussi la CECAR aux personnes de Suisse allemande victimes d’abus par un prêtre, mais qui ne veulent pas retourner vers l’institution qui ne les a pas protégées.
  • Participation d’associations de victimes dans toutes les commissions mises ou à mettre en place concernant de près ou de loin la pédophilie ecclésiastique.

 

Développement de la Prévention

  • Mise en place par la CES, avec l’aide d’experts et de spécialistes, d’un programme de prévention au niveau de la hiérarchie de l’Église en plus de ce qui est déjà fait dans certains diocèses.
  • Écoute approfondie non seulement des victimes, mais aussi des rares et vrais experts internationaux compétents dans ce domaine, Stéphane Joulain, Sr Marie-Paul Ross par exemple.

 

Sélection – Formation – Supervision - Engagement des prêtres étrangers

  • Obliger les évêques et les Supérieurs à avoir un contrôle régulier sur le profil, l’attitude de ceux qui dirigent, forment, accompagnent, supervisent, discernent dans les séminaires diocésains et les congrégations religieuses. C’est un peu comme la chaîne du froid : un seul chainon manquant et toute la sécurité est anéantie. Et ceci pourrait aussi être actualisé à l’échelle mondiale.
  • Formation spécifique dans les séminaires diocésains et congrégations religieuses masculines et féminines de tous les agents pastoraux dans le domaine de la sexualité, de la maturation psychosexuelle et affective par des experts extérieurs.
  • Dans chaque diocèse, former au moins un ou deux spécialistes auprès d’écoles reconnues et d’experts compétents, qui puissent avoir accès à tous les dossiers et situations.
  • Formation continue régulière des agents pastoraux en matière de prévention des abus de pouvoir et abus sexuels et formation plus approfondie pour certains ayant des responsabilités plus élevées.
  • Attention particulière des évêques dans l’engagement de prêtres étrangers : leur faire passer un test de personnalité auprès d’un psychiatre ou d’un psychothérapeute tous deux expérimentés et demande au séminaire suivi le contenu de la formation en matière psychoaffective et sexualité.

 

Recherche

  • Création de fonds pour la recherche des multiples causes qui ont permis à la pédophilie ecclésiastique de se développer et de se maintenir.
  • Favoriser des recherches académiques (pourquoi pas avec un Prix d’excellence attrayant) permettant d’obtenir des résultats indéniables.
  • Enquête sur les abus sexuels dans l’Église au niveau national, comme cela a été fait en Australie, Pennsylvanie, etc.
  • Publication de l’affaire Allaz dont les résultats de la commission des capucins ne sont pas publiés.

 

Jacques Nuoffer

Président du Groupe SAPEC

 

 



23 janvier 2019

Les deux appels d’ECA lors de la visite du pape en Irlande

en août 2018 seront rappelés à Rome du 18 au 25 février 2019

 

Suite à la lettre du pape l’été dernier et compte tenu de ses discours en Irlande, « rien de précis n’était apparu à propos des actions concrètes que nous estimons indispensables en nous appuyant sur la nécessité d’une réparation institutionnelle affirmée par l’Abbé Gabriel Ringlet et d’une justice réparatrice pour les victimes définie par le juriste Louis Joinet » ! C’est ce que nous constations en août dernier.

 

Qu’en sera-t-il le 24 février 2019 à la fin de la session convoquée par François et rassemblant les présidents de toutes les conférences épiscopales du monde pour traiter de ce problème lancinant, qui n’est pas affronté effectivement par les évêques, en particulier dans le tiers monde ? Voilà pour le doute.

 

La visite du pape François en Irlande lors du dernier week-end d’août 2018, à l’occasion de la rencontre mondiale des familles consacrée à la protection des enfants et des adultes dépendants, a donné aux survivants et militants du monde entier engagés dans l’ONG ECA (Ending Clergy Abuse, Global Justice Project) l’occasion de lancer deux appels. Quand ils se retrouveront à Rome la semaine du 17 au 25 février 2017, ils réitèreront les appels que voilà :

 

Le groupe des délégués d’ECA a exhorté le pape, d’une part, à concrétiser trois actions pour en finir avec les abus du clergé et, d’autre part, à nommer un nouveau président de la commission de protection des mineurs.

 

 I.Trois décisions à mettre en application pour mettre fin aux abus du clergé et à leur dissimulation par des évêques et des supérieurs.

 

Nous saluons un nouveau langage et de nouveaux concepts dans la lettre du pape. L'abus sexuel est un crime et plus seulement un péché. La dissimulation et le silence des évêques et de la hiérarchie en font des complices qui doivent être jugés par la justice pénale locale. Le pape, pour la première fois, parle de l’importance d’abroger les lois sur la prescription des abus sexuels envers les enfants, car « la douleur et la vérité ne disparaissent pas avec le temps ». Ces nouveaux concepts dans la lettre d'un pape constituent une étape, mais pas un véritable plan pour mettre fin à la « culture de l'abus et de la dissimulation », comme il l'a déclaré lui-même dans une communication au début de cette année. Hélas, dans sa « Lettre au peuple de Dieu » de 2 000 mots, le pape François ne mentionne ni n’engage aucune mesure concrète pour résoudre la crise des abus.

 

Constatant ce manque de précision, l’organisation non gouvernementale mondiale ECA (Ending Clergy Abuse), rassemblant des survivants et de militants de plus de 18 pays et 4 continents, a appelé le pape à s’engager immédiatement dans un plan concret en trois points pour en finir avec les abus sexuels des membres du clergé et la dissimulation de cette épidémie mondiale.

"C’est le moment décisif pour le pape François !", a déclaré Mark Vincent Healy, membre d’ECA et victime de violences sexuelles commises par deux prêtres irlandais, "Il est venu dans notre pays marqué par les violences sexuelles. Il ne peut repartir sans nous donner un plan pour mettre fin à cette crise. "

Selon ECA, tout plan du pape doit inclure ces trois actions :

  1. Adopter une tolérance zéro globale pour toute complicité des évêques et des supérieurs lors d’abus. Même un seul acte confirmé d'abus sexuel ou de dissimulation, peu importe le moment où cela se produit, doit entraîner une réduction définitive à l’état laïc.
  2. Créer un registre public mondial de tous les membres du clergé ayant des allégations confirmées d’abus sexuels. Cela doit commencer par la publication immédiate des 3400 membres du clergé reconnus coupables par la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF). Une telle mesure protégera nos enfants et nos communautés.
  3. Déclarer l'obligation de signaler les allégations, passées et présentes, d'abus sexuel sur les enfants, aux autorités civiles. Ne pas les signaler doit conduire à l'excommunication immédiate des responsables.

Ces trois mesures vont jouer un rôle crucial dans la concrétisation de la promesse de « ne ménager aucun effort » pour « créer une culture capable de prévenir de telles situations » et « éviter qu’elles ne soient dissimulées et perpétuées ».

Aucune organisation ne peut se contrôler elle-même. L'Église catholique n'est pas une exception et doit assumer ses responsabilités. Selon Matthias Katsch, un Allemand, membre du Conseil d’ECA, lui-même victime d’abus sexuels : « quoi que fasse le pape en interne, sa promesse ne peut être réalisée qu’avec l’aide des autorités laïques. Un nettoyage complet de la maison ne se produira que si les enquêtes et les poursuites internationales et nationales sont intensifiées. "

 

II. Un nouveau président à la tête de la commission pour la protection des mineurs

Une présidence sans réforme

Au cours des quatre années pendant lesquelles le cardinal Seán O'Malley, archevêque de Boston, a présidé la Commission pontificale pour la protection des mineurs, le travail de la commission n'a débouché sur aucune réforme significative.

  • O'Malley n'a pas réussi à persuader le pape à mettre en œuvre les recommandations valables de la commission. Le tribunal destiné à juger les évêques complices n'a jamais vu le jour.
  • La « tolérance zéro » pour les prêtres prédateurs n'est toujours pas pratiquée par la plupart des évêques et supérieurs religieux du monde.
  • Le cardinal O'Malley n'a même pas mis en œuvre la recommandation de la commission selon laquelle chaque victime qui contacte le Vatican reçoit une réponse.
  • Pendant la présidence du cardinal O’Malley, tous les membres décidés et axés sur les victimes au sein de la commission sont partis ou ont été exclus.

« Il est clair que la commission a besoin d’un nouveau dirigeant - quelqu'un de plus énergique et déterminé, prêt à prendre des risques », déclare Peter Saunders.

 

L’archevêque Diarmuid Martin de Dublin : un exemple du leadership nécessaire

  • Mgr Martin semble être le seul évêque au monde à avoir remis volontairement aux autorités civiles les archives documentaires du diocèse, soit quelque 65 000 pages.
  • Le diocèse de Mgr Martin est l'un des rares dans le monde, hors des États-Unis, à adopter volontairement la « tolérance zéro » et à priver les prêtres de leur ministère à la suite de rapports crédibles d'abus sexuels sur des enfants.
  • Récemment et à plusieurs reprises, Mgr Martin a également identifié et défini correctement le problème des abus sexuels commis par des membres du clergé en tant que système institutionnel ou "mécanisme" qui "permet ou facilite les abus".

 

Ces points de vue sont exprimés et soutenus notamment par les membres d’ECA suivants :

  • Ian Elliot, « l’un des chiens de garde internes » véritablement indépendants engagés par l’Église dans l’histoire de la crise des sévices, a dit ceci à propos de Mgr Martin : « Il ne pouvait en toute conscience accepter qu’un membre du clergé puisse abuser d’un jeune. "
    Pete Saunders du Royaume-Uni, survivant de violences sexuelles commises par des membres du clergé, membre actif de la Commission pontificale pour la protection des mineurs de 2014 à 2016. Il en a été exclu après avoir critiqué publiquement le maintien d'un évêque chilien complice de dissimulation et le traitement cruel des victimes par le cardinal George Pell. Pete Saunders a fondé NAPAC, l’Association nationale anglaise pour les personnes victimes de violence dans l’enfance.
    Thomas P. Doyle, un prêtre dominicain et avocat canon, célèbre dénonciateur qui a mis en garde les évêques américains en 1985. Tom a servi de témoin expert dans des milliers de cas de violence dans le monde.
  • Mark Vincent Healy de Dublin, survivant d'abus sexuels commis par deux prêtres irlandais, l'un des premiers survivants à rencontrer le pape François
  • Lieve Halsberghe de Belgique, militante et chercheuse de premier plan dont les travaux ont conduit plusieurs auteurs de violence devant la justice
  • Matthias Katsch d'Allemagne, un survivant des abus sexuels par des membres du clergé, porte-parole d'ECKIGER TISCH et membre du Conseil allemand des survivants
  • Peter Isely des États-Unis, survivant de violences sexuelles au sein du clergé, membre fondateur et ancien directeur du Midwest (1992-2017) du Réseau de survivants des personnes maltraitées par les prêtres (SNAP). Peter a fondé le seul programme hospitalier au monde destiné aux victimes de violences sexuelles dans le clergé.
  • Margaret McGuckin d'Irlande du Nord, qui a survécu aux maltraitances et membre fondatrice du groupe de soutien SAVIA (Survivors and Victims of Institutional Abuse). Après avoir survécu à plusieurs années passées à l’institution des enfants de Nazareth House, elle a contribué à la réalisation de l'enquête sur les abus institutionnels historiques.

 

Adaptation des courriels d’information d’ECA des 24-26 août 2018 par Jacques Nuoffer





30 août 2018

En Irlande à fin août 2018, rien de nouveau de la part du pape,

mais des propostions de ECA


La lettre du pape aux fidèles et sa visite en Irlande lors du dernier week-end d’août 2018, à l’occasion de la rencontre mondiale des familles consacrée à la protection des enfants et des adultes dépendants, ont suscité bien des attentes du côté des personnes victimes d'abus sexuels par le clergé.

Alors que le pape a eu des paroles plus fortes que précédemment, il n'a pas annoncé un véritable plan d'action contrairement à l'ONG Ending Clergy Abuse, Global Justice Project, dont nous sommes partenaires.

 

  • Dans notre édito, vous trouverez les conclusions et la présentation de nos propositions à l’intention du pape François, formulée par notre président et reprenant des points privilégiés par ECA.
  • La traduction adaptée des deux appels lancés par l’ONG ECA se termine par les noms et les engagements des représentants d'ECA à Dublin les 24-26 août 2018. Ces informations permettent de mieux comprendre leurs revendications.
15 juin 2018

Pour en finir avec les abus sexuels dans l’Église catholique :

ECA Une ONG pour amener la Vatican à mettre en oeuvre ses déclarations

de tolérance zéro

La fondation d’ECA Ending Clergy Abuse – Global Justice Projet a été décidée il y a quelques mois suite aux déclarations désastreuses du Pape lors de son voyage au Chili au sujet des victimes d’abus sexuels.

 

Durant leur assemblée générale du 4 au 8 juin 2018 près de Genève, les membres d’ECA ont eu l’occasion de finaliser l’organisation de l’ONG. Ils ont aussi rencontré des responsables des Nations Unies à Genève pour discuter des mesures à prendre pour que le Vatican adopte et mette en œuvre les recommandations du Comité des droits de l'enfant et du Comité contre la torture en s'appuyant sur le brillant travail de Barbara Blaine, SNAP et CCR.

 

Le Groupe SAPEC, représenté par Jacques Nuoffer et Jean-Marie Fürbringer, s’est engagé comme partenaire de cette organisation dont les objectifs rejoignent ceux qui sont à l’origine de l’enquête de l’an dernier et en ont stimulé la réalisation:

http://www.groupe-sapec.net/enquete-presentation.htm.

 

La conférence de presse du 7 juin a eu pour but d’annoncer la fondation d’ECA, de présenter les problèmes et les projets et de rappeler au Pape François qui sera à Genève auprès du Conseil œcuménique des Églises le 21 juin, que des évêques ont protégé et protègent encore leurs agents cléricaux agresseurs au détriment des victimes de leurs abus.

Voici les liens des 63 articles publiés au 13 juin 2018.


Articles parus en Suisse

https://www.lematin.ch/geneve/Visite-papale-les-victimes-veulent-des-annonces/story/28934006

https://www.letemps.ch/monde/victimes-dabus-sexuels-maintiennent-pression-pape

https://www.thelocal.ch/20180608/new-group-hopes-to-end-catholic-church-child-abuse

https://www.swissinfo.ch/eng/accountability_victims-launch-organisation-to-fight-abuse-in-catholic-church/44175342

https://www.rts.ch/info/monde/9630145-les-victimes-d-abus-sexuels-dans-l-eglise-veulent-des-annonces-du-pape.html

http://www.teletext.ch/fr/Webtext/News/Suisse/872a7f41-7d73-46cf-9af9-4719661a3f3c

http://www.masexualite.ch/

https://www.lematin.ch/geneve/Visite-papale-les-victimes-veulent-des-annonces/story/28934006

https://www.letemps.ch/monde/victimes-dabus-sexuels-maintiennent-pression-pape

 

Articles parus dans le monde 

 

1

http://m.standaard.be/cnt/dmf20180607_03549847/

2

http://retelabuso.org/2018/06/09/nasce-eca-ending-clerical-abuse-i-suoi-obbiettivi/

3

http://www.dm.be/s/ax0394e79/1yeQB4

4

http://www.economiaynegocios.cl/noticias/noticias.asp?id=476305

5

http://www.lapresse.ca/international/201806/07/01-5184860-abus-sexuels-une-organisation-internationale-sattaque-a-leglise-catholique.php

6

http://www.liberation.fr/france/2018/06/07/pedophilie-lancement-d-une-ong-contre-les-abus-du-clerge_1657363

7

http://www.masexualite.ch/

8

http://www.mychamplainvalley.com/news/abuse-survivors-launch-global-bishop-accountability-effort/1224374462

9

http://www.pahomepage.com/news/abuse-survivors-launch-global-bishop-accountability-effort/1224374110

10

http://www.periodistadigital.com/religion/mundo/2018/06/07/religion-iglesia-mundo-ginebra-presentacion-red-victimas-abusos-end-clergy-abuse-jose-andres-murillo-papa-chile.shtml

11

http://www.rfi.fr/emission/20180611-eglise-abus-sexuels-organisation-internationale-pape-football-suede-hongrie

12

http://www.rtl.fr/actu/international/le-journal-de-8h-une-organisation-internationale-pour-mettre-fin-aux-abus-sexuels-de-l-eglise-7793688143

13

http://www.standaard.be/cnt/dmf20180606_03549009

14

http://www.standaard.be/cnt/dmf20180607_03549847

15

http://www.teletext.ch/fr/Webtext/News/Suisse/872a7f41-7d73-46cf-9af9-4719661a3f3c

16

http://www.tvanouvelles.ca/2018/06/07/une-organisation-veut-mettre-fin-aux-abus-sexuels-dans-leglise

17

https://apnews.com/15e44cd2955f4a33812177cf78bd9171/Abuse-survivors-launch-global-bishop-accountability-effort

18

https://fai.informazione.it/38FCFB6E-0735-49D9-9091-BB87FF0EB160/Nasce-ECA-Ending-Clergy-Abuse-per-porre-fine-agli-abusi-del-clero

19

https://international.la-croix.com/news/combat-self-assurance-that-has-led-to-an-abuse-culture-in-the-church/7743

20

https://international.la-croix.com/news/which-way-forward-on-dealing-with-clergy-sex-abuse/7733

21

https://larepublica.pe/politica/1258114-eca

22

https://lavozatidebida.lamula.pe/2018/06/01/la-apuesta-del-cucurucho/pedrosalinas/

23

https://m.lematin.ch/articles/5b19687bab5c372a8b000001

24

https://m.nieuwsblad.be/cnt/dmf20180606_03549144//?utm_source=google

25

https://m.nieuwsblad.be/cnt/dmf20180607_03550016//?utm_source=google

26

https://mobile.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-suisse-une-association-de-victimes-dabus-sexuels-dans-leglise-vient-detre-lancee-a-deux-semaines-de-la-venue-du-pape_2766481.html#xtref=https://www.google.com/

27

https://mobile.francetvinfo.fr/societe/religion/pedophilie-de-l-eglise/l-eglise-s-en-est-tiree-avec-ses-crimes-depuis-trop-longtemps-une-organisation-internationale-veut-mettre-fin-aux-abus-sexuels-dans-l-eglise-catholique_2791051.html#xtref=https://www.google.cl/

28

https://nl.metrotime.be/2018/06/07/news/bisdom-gent-bisschop-van-looy-heeft-correct-gehandeld-in-zaak-van-priester-omer-v/

29

https://oko.press/stop-naduzyciom-kleru-nowa-organizacja-ofiar-ksiezy-pedofilow-z-15-krajow-naciska-na-franciszka-i-onz/

30

https://tvcnews.tv/2018/06/victims-of-clerical-abuse-launch-global-organisation/

31

https://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3435216/2018/06/07/Le-Vatican-prie-d-enqueter-sur-l-impunite-d-un-pedophile-belge.dhtml

32

https://www.bbc.com/news/world-latin-america-42704927

33

https://www.channelnewsasia.com/news/world/new-group-hopes-to-end-catholic-church-child-abuse-10405724

34

https://www.cooperativa.cl/noticias/pais/iglesia-catolica/caso-maristas-denunciante-pide-comision-de-verdad-y-justicia-por-abusos/2018-05-24/180025.html

35

https://www.demorgen.be/binnenland/slachtoffers-seksueel-misbruik-vragen-paus-om-onderzoek-naar-gentse-bisschop-b0394e79/

36

https://www.elmananerodiario.com/ocaso-la-iglesia/

37

https://www.expatica.com/ch/news/country-news/Switzerland-religion-Catholic-children-abuse_1908556.html

38

https://www.farodevigo.es/sociedad/2018/06/08/victimas-curas-pedofilos-alian-forzar/1906926.html

39

https://www.hln.be/regio/gent/genoeg-gedaan-tegen-misbruik~a90cfc68/

40

https://www.independent.co.ug/new-group-hopes-to-end-catholic-church-child-abuse/

41

https://www.kath.ch/newsd/organisation-zum-kampf-gegen-missbrauch-in-der-kirche-gegruendet/

42

https://www.katholieknieuwsblad.nl/nieuws/misbruikslachtoffers-vragen-vaticaan-om-onderzoek-naar-twaalf-bisschoppen

43

https://www.kpvi.com/news/national_news/abuse-survivors-launch-global-bishop-accountability-effort/article_85e04377-e3a5-5d77-8722-1ceff4a48cc7.html

44

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/Abus-sexuels-lEglise-maintenant-2018-06-04-1200944181

45

https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Monde/associations-victimes-dabus-lEglise-annoncent-leur-plan-bataille-2018-06-08-1200945442

46

https://www.lanacion.com.py/mundo/2018/06/07/organizacion-internacional-pide-poner-fin-a-abusos-sexuales-en-la-iglesia-catolica/

47

https://www.lematin.ch/geneve/Visite-papale-les-victimes-veulent-des-annonces/story/28934006

48

https://www.letemps.ch/monde/victimes-dabus-sexuels-maintiennent-pression-pape

49

https://www.ncronline.org/news/accountability/new-group-fighting-catholic-clergy-abuse-launches-geneva

50

https://www.nd.nl/nieuws/geloof/misbruikslachtoffers-vragen-de-paus-bisschoppen.3035919.lynkx

51

https://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20180607_03550016

52

https://www.rappler.com/world/global-affairs/204406-new-group-hopes-end-catholic-church-child-abuse

53

https://www.reporteindigo.com/opinion/tolerancia-cero-sera-real-abuso-infantil-robert-de-niro-palabras-conflictos-agua/

54

https://www.rsi.ch/news/svizzera/Alla-sbarra-chi-nascose-10559105.html

55

https://www.rte.ie/news/world/2018/0608/969133-clerical-abuse/

56

https://www.rts.ch/info/monde/9630145-les-victimes-d-abus-sexuels-dans-l-eglise-veulent-des-annonces-du-pape.html

57

https://www.sn.at/politik/weltpolitik/organisationsgruendung-gegen-missbrauch-in-der-kirche-28945207

58

https://www.swissinfo.ch/eng/accountability_victims-launch-organisation-to-fight-abuse-in-catholic-church/44175342

59

https://www.swissinfo.ch/spa/sociedad/justicia_piden-al-papa-tribunal-contra-curas-pedófilos-/44176954

60

https://www.theglobeandmail.com/world/article-catholic-church-abuse-survivors-launch-effort-to-end-impunity-of/

61

https://www.thelocal.ch/20180608/new-group-hopes-to-end-catholic-church-child-abuse

62

https://www.vol.at/organisationsgruendung-gegen-missbrauch-in-der-kirche/5816020

 

https://www.wral.com/abuse-survivors-launch-global-bishop-accountability-effort/17611315/




 

 

 



© 2015-2020 Groupe SAPEC • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias - Création de site internet dans le Jura
Plan du siteMentions légales