Groupe SAPEC - Soutien aux personnes abusées dans une relation d'autorité religieuse










Abus sexuels dans l’Église catholique : contributions à les faire reconnaitre, réparer, prévenir

0 1 Préface

L’enquête du Groupe SAPEC, Contribuez à faire reconnaître, à réparer, à prévenir les abus sexuels dans l’Église, réalisé dans plusieurs pays, notamment en langue française, est un document d’un grand intérêt pour plusieurs raisons.

 

C’est à titre personnel que je vous fait part de mon avis, à partir de plus de trente années d’expériences de dépistage, d’accompagnement du dévoilement, du signalement et de thérapie auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes victimes de violences sexuelles, je ne vois pas comment l’Église peut avancer sans tenir compte non seulement des témoignages courageux des « survivants », mais aussi de leurs analyses et propositions pertinentes pour que les violences sexuelles ne se répètent pas et que les membres du clergé à risques soient dépistés.

 

Vous demandez la contribution de membres de l’Église. Leurs témoignages éclairent de manière saisissante la crise de l’Église : par exemple les conséquences de la manipulation mentale qui précède ou accompagne bien souvent les violences sexuelles, notamment lorsqu’elles sont insidieuses et que l’agresseur (e) inverse la culpabilité à tel point que certains enfants se confessent d’un crime qu’elles/ils n’ont pas commis alors qu’elles/ils en ont été l’objet (l’Abbé Gabriel Ringlet), la souffrance pour les prêtres et les religieux de réaliser « l’inimaginable », que « l’être admiré est un agresseur d’enfants » (Frère Marcel Durer), la nécessité de rencontrer les survivants pour les comprendre (Mr Morerod) et d’évoluer vers « un changement radical » (Abbé Von Sury).

 

Je vous encourage dans votre travail d’enquête afin que les « survivants », puissent être non seulement reconnus dans leurs blessures psychologiques et spirituelles mais aussi comme des acteurs essentiels du changement au sein de l’Église afin de protéger les enfants au plus vite. Les témoignages rejoignent les propositions de La Parole Libérée notamment sur le plan des droits des victimes lors des procédures canoniques.

 

La Commission Pontificale de Protection des Mineurs a remis au Pape François le 21 septembre un résumé de ses travaux. Ils ont été essentiellement publiés, à ma connaissance dans des journaux américains, pour exemple voici le site de l’article de Carol Glatz intitulé : ‘Pontifical secret’ in abuse cases needs review, advisers tell Pope sur le site Cruxnow.com : https://cruxnow.com/vatican/2017/09/22/pontifical-secret-abuse-cases-needs-review-advisers-tell-pope/

 

Dans l’espoir et l’attente qu’une nouvelle commission pontificale de protection des mineurs soit nommée par le Pape François, les résultats et les conclusions de votre enquête contribueront à enrichir le travail commencé par la Commission Pontificale dont certains sont publiés sur le site : http://www.protectionofminors.va/content/tuteladeiminori/en/press-and-media_section/press-releases_page/press-statement_24092017.html

 

Catherine Bonnet

Psychiatre d’enfants et d’adolescents

 

Association du Groupe SAPEC

Soutien aux personnes abusées dans une relation d’autorité religieuse

 

 

 

 

 

 




© 2015-2018 Groupe SAPEC • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales